La vallée de la Moselle en Allemagne

Le lundi de la Pentecôte nous permet de gagner un jour sur le Weekend et nous en profitons pour  parcourir la vallée de la Moselle que nous connaissons bien…

En Allemagne, cette rivière n’a rien à voir avec le cours d’eau qui traverse la plaine entre Remiremont et Epinal.

Mercredi 16 /05/2018

Départ 19H00. Direction Rhinau 1h45

Nous passons la nuit au bord du Rhin «  Park 4 night » ce site  tranquille est aujourd’hui assez boueux du fait des pluies assez abondantes de la semaine précédente.

Toujours quelques pécheurs et le va et vient de gros bateaux de croisière et autres péniches.

Jeudi 17/05/2018

Départ à 9h00 pour Zell, vallée de la Moselle. Nous pensions traverser par le bac  à Rhinau pour passer directement en Allemagne mais pour cause de travaux le bac est arrêté. Ainsi nous changeons notre itinéraire et partons pour Strasbourg puis direction Zell-Cochem.

Arrêt- déjeuner vers midi, puis arrivée à Zell. Aucune difficulté pour poser CW au bord du Rhin sur une aire pas trop remplie.

L’aire de service est installée dans une boucle de la rivière à la sortie du village de Zell-Kaimt, tout près d’un pont. Tarif 7€ plus 1 € pour avoir de l’eau.

Le cadre merveilleux nous incite à descendre nos vélos, et nous voilà partis. enfin presque, Chantal a de bonnes jambes, heureusement car le moteur  de son vélo fait défaut. Apres avoir solutionné le problème nous repartons…

Nous posons  nos vélos à l’entrée de la ville et partons à pieds sur les hauteurs puis le long de la Moselle pour reconnaître la piste vers Bullay.

Puis retour sur Zell,  mais pas sans apprécier notre premier verre de Riesling Schwartze-Katz accompagné d’une gaufre-Chantilly.

Vendredi 18/05

Réveillés très tôt, 5h30 par un hélicoptère qui traite les vignes.

Départ à vélo pour la gare de Bullay, 5km,  vers 9h00. Le train pour Cochem est annoncé à 10h09. Comment fait-on pour mettre nos vélos dans le train, par où passe t-on?  tous ces problèmes résolus nous voilà partis pour 8 mn de train pour rallier Cochem, essentiellement en tunnel, alors qu’en suivant les boucles de la rivière, nous aurons 32 km à parcourir pour revenir à Bullay… Coût du trajet 3.50€ X 2

À partir de 10 h30, visite de Cochem

Ville de 5 000 habitants dominée par un château.

De la gare, nous allons vers  la Moselle et le centre historique, puis grimpons à vélos vers le château de Reichburg. Seul le donjon date de la construction d’origine, le reste a été reconstruit au XIXème pour être transformé en musée. Ce château  détruit par les français (comme se plaira à nous le faire remarquer notre guide ) domine le village. Cela ne va pas vraiment dans le sens de la réconciliation franco-allemande…

La colline sur laquelle celui-ci a été édifié est couverte de vignes sur tout son pourtour.

Aprés la visite du château, nous redescendons et nous mettons en quête d’un restaurant.

Soupe, pommes de terre et cochon grillé accompagné d’un verre de riesling.

Alors il est temps de reprendre nos vélos pour prendre le chemin de retour…

La Moselle entre le Calmont – le vignoble le plus escarpé d’Europe –, les ruines du château de Metternich à Beilstein, est considérée comme l’un des paysages fluviaux les plus beaux du monde.

BEILSTEIN

Après 10km de route sur la rive droite de la Moselle. 

Beaucoup d’animations dans ce petit village cerné de vignes. Petit village de 140 habitants dans une boucle de la rivière surplombée par les ruines d’un château; le château de Metternich. Nous laissons nos vélos pour monter à pieds.

Encore un château détruit par les français. Accès aux ruines payant, 2.50€ par personne, plus grand-chose à voir si ce n’est le splendide panorama.

Nous continuons de suivre la Moselle; nous traversons  Briedern, Mesenich puis Senheim. Chaque village possède plusieurs campings et ou aires de service. Nous passons le port et passons sur l’autre rive.

Nous traversons ensuite Ediger, Eller, puis la rivière entame un fer à cheval très serré. Les coteaux, toujours couverts de vignobles, sont maintenant plus escarpés; A l’intérieur de la boucle, les ruines de l’abbaye de Stuben.

Nous revenons sur la rive droite à Neef. Bullay, puis enfin Zell.

Nous avons parcouru 45km en vélo ce jour.

Samedi 19/05

Nous continuons à suivre les boucles de la Moselle mais cette fois avec CW notre camping-car direction Berkastel-Kues notre premier objectif.

Il faut souligner que chaque village  a son aire de CC ou terrain de camping

Berkastel-Kues,

C’est le rassemblement de deux bourgs de part et d’autre de la Moselle. Bernkastel est le plus petit des deux et le plus touristique.

C’est le plus joli village de la vallée, mais aussi le plus visité. Le stationnement des CC est difficile en journée et interdit le soir venu.

Nous visitons le centre piétonnier de Bernkastel, la vieille Marktplatz, bordée de belles maisons à colombages, et tout près de là, la Spitzhaüschen, une minuscule maison toute étroite à l’équilibre surprenant…

Puis nous grimpons aux ruines du Burg Landshut; ensuite nous montons dans le donjon qui dévoile un magnifique panorama sur la vallée et le vignoble.

L’accès aux ruines est payant: 2,50 €

Traben Trabach

Ville issue de la fusion des deux bourgs de part et d’autre de la Moselle. Lieu d’un important marché de vins qui rendit la ville riche est prospère.

La Bruckentor est l’image de la ville. Après deux incendies en 1857 et 1879 les reconstructions ont donné à la ville un visage du style Art Nouveau. L’hotel Bellevue en est un exemple.

Nous déjeunons au bord de la Moselle en regardant le mariage de  Meghan Markle et du Prince Harry.

Nous visitons le centre piétonnier de Bernkastel, la vieille Marktplatz, bordée de belles maisons à colombages, et tout près de là, la Spitzhaüschen, une minuscule maison toute étroite à l’équilibre surprenant…

Puis nous grimpons aux ruines du Burg Landshut; ensuite nous montons dans le donjon qui dévoile un magnifique panorama sur la vallée et le vignoble.

L’accès aux ruines est payant: 2,50 €

Boucle de Trittenheim

Nous suivons la rive droite jusqu’à Trittenheim, puis prenons la route à travers les vignobles.

Dimanche 20/05
Trèves
Nous quittons l’aire de  vers 8h30  et prenons la direction de Tréves en suivant la Moselle.
Tôt le matin nous trouvons une place pour CW proche de la Porta Nigra puis partons à travers le centre historique.

Nous mettons ensuite le cap sur Mettlach: patrie de l’entreprise traditionnelle Villeroy et Boch et véritable joyau de l’art et de la culture tournant autour de la céramique et de la faïencerie.

Des travaux occasionnent un bouchon à l’entrée de la ville, nous finissons par passer et pouvons enfin déjeuner sur le parking réservé aux CC proche du point de vue traditionnel de la Cloef-Saarschleife /Aussichtspunkt Cloef (gratuit). Banc, table d’orientation, abris tout est là pour pouvoir profiter de cette vue grandiose.

Une structure en bois impressionnante a été bâtie. Ils l’appellent la Baumwipfelpfad Saarschleife ou sentier des cimes en français. Un ponton en bois de plus d’un km de long qui mène à une plateforme avec une vue imprenable à 42 mètres du sol! On caresse la cime des arbres, hêtres, chênes et sapins, c’est assez fou et on se demande même comment ça tient! L’entrée est payante (10€) mais ça vaut le coup. Pour les enfants, il y a des jeux en chemin et pour tous, un parcours explicatif sur la région, la faune et la flore.

Nous quittons la Sarre,  et retrouvons la Moselle près  du Luxembourg  à la frontière des 3 pays: Schengen.

Nous traversons Sierck les Bains puis retrouvons Yutz et Thionville chers à mon coeur.

Nous posons CW  près de la Moselle à la Marina, descendons les vélos.

et suivons la Moselle sur la Véloroute « Charles le téméraire »

Puis une dernière nuit mosellane  avant de rejoindre Etueffont en empruntant la voie de la liberté par la D953.

Voie commémorant la victoire des Alliés et la libération de la France, de la Belgique et du Luxembourg pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle est matérialisée par une série de bornes kilométriques le long du réseau routier entre Sainte-Mère-Église (borne 0) et Utah Beach (borne 00), en Normandie, et Bastogne, dans la province belge du Luxembourg, marquant l’itinéraire suivi par la 3e armée américaine commandée par le général Patton.

Thionville est libérée le 12 septembre 1944.

Une réflexion sur “La vallée de la Moselle en Allemagne

  1. Ping : 2018 – Sur les traces de CanariWolf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s