Mon amour

Mon amour

Te souviens-tu de cette saison délicieuse

Au bord de la fontaine moyenâgeuse,

La pierre était si fraiche et ta main si chaude,

Nous nous découvrions fait l’un pour l’autre.

.

Ce baiser échangé mit nos cœurs en émoi,

Et tu frissonnais sous la pression de mes doigts.

Les roses les plus belles pouvaient bien éclore

 A la lumière de ton corps, bien terne décor.

.

Tandis que l’esprit des sens nous habitait,

L’ivresse de l’amour infini nous transportait.

T’ai-je dit ce jour-là, la douceur de tes yeux,

Et le trouble certain de mes gestes audacieux.

.

Alors vint le temps souriant des promesses,

Tu es devenue ma force aussi ma faiblesse.

Le fond de mes pensées, le guide de ma sagesse.

Nos cœurs à l’unisson sont notre forteresse.

Guy E – janvier 2021

Une réflexion sur “Mon amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s