le rapace

Le rapace

.

Silhouette planante dans un azur bleuté,

Au-dessus des montagnes, silhouette affûtée.

Les airs sont ton royaume, ton règne est souverain.

Le regard acéré, quelle chance a le lapin ?

.

Tu as les pattes emplumées, le bec affamé.

Évolution suprême, tu scrutes l’horizon :

Ta vie en dépend, tu te prépares à l’action. 

Grand chasseur, tes quêtes ne sont pas une aumône.

.

Aux aguets, tu surveilles, juché sur ce pylône :

Ta proie insouciante est de sortie dans ta cour.

Tu planifies l’attaque et mesures son parcours.

Tes ailes se déploient et dévoilent leur envergure.

.

Tu tournoies, ultime danse, c’est la nature !

Tes ailes se sont repliées, 

Tes serres se sont refermées.

.

Guy E – février 2021

Une réflexion sur “le rapace

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s