Le retour du printemps

Le retour du printemps

Voilà enfin revenu le temps du solstice,

De la lumière vive et des myosotis.

Tant attendu, le temps est venu pour l’hiver  

De s‘en retourner et s’endormir en enfer.

.

Le coucou gris cherche, dans la haie de charmille,

Un squat adéquat pour déposer sa famille.

Les bourgeons empourprés dégrafent leur corset,

Sous l’œil rayonnant de l’impatient jardinier.

.

Par ses joyeux trilles, symphonie inédite

Lancée par le merle noir sur le lilas blanc,

L’oiseau chantant nous invite opportunément 

À profiter sans attendre d’un air de printemps.

.

C’est aussi le temps des émois, des émotions,

Qui font vibrer tant d’âmes d’une douce passion.

En cette saison, point de potion ni de philtre,

Il n’y a que l’amour qui s’invite au chapitre.

.

Guy E -mars 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s