Mon ombre

Mon ombre

.

A l’aurore, mon ombre a gagné ses couleurs : 

Hier encore, elle était effacée, sans lueur.

Mystère de la vie, elle marchait derrière,

Et pourtant, elle et moi, vibrons à la lumière.

.

Elle suivait mes pas, loyale imitatrice.

Répétant mes gestes, talentueuse actrice,

Elle allait où j’allais : c’est donc son seul destin,

Un bâton de pèlerin sur chaque chemin.

.

À l’aube, le soleil me réchauffait le dos :

Elle m’a dépassé, étrange silhouette.

Ne serai-je qu’une docile marionnette ?

.

Attitude insolente, une atteinte à mon égo.

Sans se retourner, elle s’est illuminée.

A travers elle, un arc en ciel s’est révélé.

.

Guy E -avril 2021

Le funambule

Le funambule.

Je suis funambule, je marche sur un fil.

Pas de vertige, j’avance mot à mot.

Alors, sans jeux de mots pour me faire défaut,

De toutes mes pensées, je ne perds pas le fil.

.

Je suis un équilibriste au fil de mon temps.

La plume est mon balancier, quelle fantaisie !

Sur une corde raide, je déroule ma vie,

Je me balance dans les airs au gré du vent.

.

Je suis acrobate, posé sur une branche.

Tel l’oiseau, je me lance dans une voltige.

Trop de pieds, point de rime, je n’ai pas de rémiges.

Hélas, je n’ai pas d’autre carte dans ma manche..

.

Je suis magicien en quête de vérités.

Avec peu de talent, je change les mots en rêves.

Illusionniste, mon cœur battant sans trêve,

De l’âme d’enfant a gardé ses qualités.

.

Guy E- avril 2021

Songeries

Songeries

Vaisseau diaphane, voile de coton,

Tu voles vers de lointains horizons.

Au gré d’Éole, tu enflammes les nues, 

Dès l’aurore dans une course éperdue.

Irisant la toile céleste de nuances dorées,

Fuite sans bataille, tu cours les nuées.

Modelées par quelques dieux incompris,

C’est bien dans les courbes de mon esprit,

Formes aériennes, immatérielles et changeantes, 

Que visage ou animal tu enfantes.

Tu prolonges alors mes errances, rêveries.

Cupidon apparait, allégorie…

Fruits de ma conscience, je ne vois que toi

Ton reflet transporte mon cœur en émoi. 

Portés par l’onde limpide, sans compromis

Notre amour éternel nous réunit.

.

Guy E – janvier 2021